Je soutiens la pétition de parents au Grand Conseil du canton de Genève demandant l’arrêt de la déstabilisation des enfants à l’école publique et privée par la promotion des théories du genre qui y est faite depuis peu.

Merci de la signer, faire signer et diffuser aussi ! 

Inciter nos enfants à douter de leur identité sexuelle n’est pas le rôle de l’école

_____________

 

Que l’on ne s’y trompe pas, en science, il n’est pas question de consensus, et normalement pas question de croyances, notamment dogmatiques, qui ne peuvent être remises en cause…

Qu’en est-il, par exemple, des questions de “genre” et d'”orientation sexuelle” ?

Qu’en est-il depuis 3 ans des questions relatives au virus C-19, aux traitements préconisés ou non au nom de la science ?

Avons-nous le droit de remettre en cause le récit officiel, surtout lorsqu’il porte un label scientifique, un label de l’OMS ?

Quand on sait que l’épidémiologue Yoanidis et ses équipes peuvent affirmer que seukes 5% des procédures médicales couramment utilisées sont fondées sur le plan scientifique, quand on sait que seules 6 études sur 53 publiées dans de bonnes revues ont pu avoir leurs résultats reproduits à l’identique… est-on fondé à douter du fameux “consensus scientifique” ?…

Je crois, jusqu’à preuve du contraire, que la réponse à ces questions est “oui”. La médecine n’est pas une science, mais bien encore un art et le laboratoire, à ce que j’ai pu vivre en clinique, venant des science dures (diplômé en sciences supérieures physiques de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich en 1981, spécialité physique des hautes énergies et physique de l’atmosphère), l’humain ne peut se réduire au rat de laboratoire, à être considéré comme ensemble de processus biochimiques, ou de particules…

L’humain est un être extrêmement complexe, incarné dans cette réalité biologique qui nous sous-tend, être aux rapports complexes avec lui-même, capable de s’auto-observer sans vraiment souvent se comprendre, être de relations, privilégiées au sein d’un couple, d’une famille, d’une société de proximité (associations, clubs, communes, paroisses) et plus récemmment connecté au monde entier, submergé d’informations diverses et variées…

Ayant eu la chance d’avoir un poste universitaire à responsabilité clinique, d’enseignement et de recherche, en tant que 1er chef de clinique de la Consultation de gynécologie psychosomatique et de sexologie de Hôpitaux Universitaires de Genève durant 7 ans, je ne peux que constater que l’organisation de la chose institutionnelle telle que je l’ai vécue et qui n’a pas dû beaucoup évoluer depuis, est que ceux qui sont sensé incarner la science, et j’en faisais justement partie, ont certes des avantages d’avoir du temps pour lire les travaux des autres, y réfléchir, l’enseigner… Mais concernant le développement de la compréhension du fonctionnement humain, ils sont minoritairement confronté à la pâte humaine dès lors qu’ils omt pris du galon, ils voient sommes toutes peu de patients faute de temps, Ils sont donc peu confrontés à la réalité du vécu humain dans son ensemble.

Le praticien que je suis depuis bientôt 20 ans cette année, est beaucoup plus au contact avec cette pâte humaine, cette réalité du terrain. Les champs pertinent à investiguer ne lui manquent pas, les savoirs à transmettre sur son art non plus… Malheureusement, la connexion avec l’institution universitaire n’existe que marginalement, le temps fait défaut pour pouvoir enseigner et/ou proposer des recherches qui pourraient faire sens et faire réellement avancer les connaissances…

C’est pourquoi je vous présente les informations que vous trouverez ci-dessous, car je crois vraiment à la position scientifique, qui consiste à remettre en cause la représentation que l’on se fait de la réalité, quelle qu’elle soit, certes sur la base d’arguments suffisamment bons, et à rechercher des éléments même dérangeants pour chercher à mieux la comprendre…

Je pense aussi que notre fonctionnement sociétal actuel est à bout de souffle à force de compromissions diverses et d’arrangement tordus avec la réalité “scientifique” et que nous devrons en changer tôt ou tard…

N’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de regarder, vous le faites à votre propre responsabilité et jugement !

 

 

A propos de la période C-19, pour obtenir des informations générales, très fouillées, malheureusement absentes dans nos médias habituels, voir le site développé par l’équipe du Dr Pierre-Hervé Tavelli, médecin psychiatre et psychothérapeute, en exercice à Sion : www.selonhippocrate.com

 

Sinon la Déclaration de Great Barrington rédigée et signée par le Dr Martin Kulldorff (professeur de médecine à l’université Harvard, biostatisticien et épidémiologiste spécialisé dans la détection et la surveillance du déclenchement des maladies infectieuses et l’évaluation de la sécurité des vaccins), la Dre Sunetra Gupta (professeure à l’université d’Oxford, épidémiologiste spécialisée en immunologie, dans le développement de vaccins et la modélisation mathématique des maladies infectieuses) et le Dr. Jay Bhattacharya (professeur à l’Ecole Médicale de l’université de Stanford, médecin, épidémiologiste, économiste de la santé et expert en santé publique spécialiste des maladies infectieuses et de leurs effets sur les populations vulnérables) le 4 octobre 2020 est à connaître…

 

______________

Communiqué du 12 avril 2024

Du 29 avril au 10 mai, 1⃣9⃣4⃣ États membres de l’OMS procéderont au VOTE FINAL sur 2⃣ accords internationaux.

tinyurl.com/4wexw9n9

 

▶️ L’OMS revendique dans ces deux instruments juridiques un leadership absolu et incontestable dans toutes les questions de santé.

 

Communiqué du 11 avril 2024

Le Dr David Martin, spécialiste mondial des brevets expose le génocide mondial organisé.
“Le problème central est un ensemble de conspirateurs de connivence dans le secteur public et l’industrie”.

The Great Setup – Part 1 VF

______________

Malheureusement pas encore traduit en français, mais à voir absolument pour comprendre la gravité du crime dans lequel nous avons été conduits malgré nous, et dont, d’une manière ou d’une autre, en raison de notre ignorance de la réalité, nous avons tou(te)s, à un degré ou à un autre, contribué à ce qu’il soit opéré dans nos populations.

Pascal Najadi (dont je ne partage pas forcément toutes les affirmations n’en ayant pas tous les éléments d’informations), a raison de parler d’un “démocide” (plutôt que d’un “génocide“) qui se déroule encore actuellement sous nos yeux…

David Martin Speaking At The International Covid Summit (February 23, 2024 & May 3, 2023)

 

 

Communiqué du 9 avril 2024

Plainte contre Swissmedic : les agences de sécurité des médicaments sous pression…

______________

Interview exclusive de l’avocat indépendant Philipp Krus

Filmé dans un cadre alpin pittoresque, cet entretien complet avec l’avocat suisse Philipp Kruse met en lumière les événements sans précédent qui se sont déroulés pendant la crise du Covid-19.

De son procès historique contre l’Institut suisse des produits thérapeutiques, Swissmedic, à la gestion de la pandémie par l’Organisation mondiale de la santé et à ses conséquences sur les droits de l’homme, Philipp Kruse revient sur les éléments clés de l’urgence de santé publique de portée internationale qui a duré 1191 jours et qui a touché les citoyens du monde entier.

Philipp Kruse parle de son combat pour la vérité dans une interview qui explore en profondeur un sujet délicat et aborde les questions difficiles – une interview qui appelle à l’action !

Le cas étrange du Covid, analyse juridique

______________

Dommages causés par le vaccin Covid

Plainte pénale contre Swissmedic

On soupçonne que l’autorisation des nouveaux vaccins ARNm enfreint la loi sur les produits thérapeutiques et que Swissmedic trompe le public sur le profil risque/bénéfice effectif des préparations à base d’ARNm.
Toutes les personnes dénoncées bénéficient de la présomption d’innocence.

______________

Des informations importantes, assez décoiffantes, à propos de l’ONU, de l’OMS et du traité “pandémies” en discussion et en voie d’être voté en mai à Genève qui pourrait donner les pleins pouvoirs sur le monde au directeur de l’OMS dès lors qu’il décréterait un état d’urgences sanitaires, par exemple une pandémie…

A voir et diffuser plus loin !

Astrid Stuckelberger en direct sur TV-ADP

 

 

 

Communiqués du 3 avril 2024

Une interview très importante de Pascal Najadi par Sherry B. Il est membre des forces spatiales américaines. L’interview en lien est hébergée par le compte “Locals.com” du Général Mike Flynn (ancien directeur de l’US Army Intelligency), où il donne beaucoup d’informations sur la plupart des sujets qui vont bouleverser le Monde très bientôt comme il nous l’affirme. Je n’ai qu’un mot à dire : pensez à l’impensable !

DISCLOSURE : Avec Sherry Beall 🇺🇸, A Right To Know, Los Angeles – L’accélération de la mise en évidence de la guerre de défense mondiale secrète des États-Unis 🇺🇸led 50 USC 1550 – Printemps ’24 #STORM avec des opérations spéciales de nettoyage sur le territoire suisse 🇨🇭

 

Le Prof. Christian Perronne lance un appel urgent à l’action et à la résistance au nouveau traité de l’OMS devant étre signé en mai par les états membres :

Le professeur Perronne lance un appel à l’ACTION et à la MOBILISATION

 

 

Communiqué du 30 mars 2024

Multipolar obtient 1000 pages de PV entre le RKI et le gouvernement allemand sur la gestion de la crise du C-19. Les médias allemands demandent des comptes.

Le gouvernement allemand sur la gestion de la crise du #COVID

 

 

Communiqué du 19 mars 2024

“Les Nations unies déploient actuellement l’Agenda 2030, avec les fameux “objectifs de durabilité”. Ce projet mondial vise à transformer complètement tous les aspects de l’existence humaine : alimentation, sexualité, famille, travail, finances, santé, éducation, tout !

Il est censé mettre fin à la pauvreté, à la faim, aux inégalités, aux maladies et à bien d’autres maux.

Un ancien directeur exécutif qui a travaillé à l’ONU pendant deux décennies raconte une histoire différente. Il explique que l’ONU est contrôlée par des criminels qui l’utilisent pour s’enrichir et asservir l’humanité.”

 

Communiqué du 14 mars 2024

La journaliste américaine Candace Owens évoque pour la 2ème fois l’affaire qui sans doute pose le plus de problème à la gouvernance française actuellement. Heureusement, sans doute sensible au désaroi du couple présidentiel, elle leur offre une sollution très simple et évidente pour faire taire tout le monde à ce sujet (je ne parle pas ici de la loi sur la désinformation que le parlement français vient d’accepter) :

LES MÉDIAS S’ENFLAMMENT ! La première dame de France EXPOSÉE.

Sa première contribution du début de semaine, se basant sur une publication en 6 épisodes après 3 ans d’investigation par le journaliste Xavier Poussard de “Faits et documents” qui devrait faire prochainement l’objet d’une interview par le journaliste américain Tucker Carlson :

20240314 [DIVERS] Candace Owens about Jean-Michel Trogneux (interview du 11.03.2024)

 

 

Communiqué du 5 mars 2024

En Autriche, où la vaccination a été obligatoire pour tous, une médecin généraliste ayant vacciné 3 à 4000 personnes, témoigne courageusement de sa prise de conscience au sujet des conséquences malheureuses de cela pour des centaines de ces persones…

Merci à elle pour son témoignage :

“De plus en plus de gens ont commencé à présenter des symptômes après vaccination.”
“Plus il y en avait, plus le conflit intérieur grandissait en moi.”

Combien de médecins se reconnaîtront-ils dans ce témoignage sincère d’une médecin généraliste autrichienne?

______________

 

Pour une raison que j’ignore, ce témoignage a été banni de TikTok :

Témoignage d’une jeune femme de 32 ans, mère de 2 enfants dont la vie est devenue un enfer sur Terre…

 

 

Communiqué du 1er mars 2024

Jean-Dominique Michel, célèbre anthropologue genevois, expert en santé publique, présente son dernier livre Autopsie d’un désastre qui caracole en tête des ventes de la Fnac dans la catégorie Covid. Préfacée par le Professeur Didier Raoult, cette minutieuse analyse des trois années Covid écoulées a reçu un accueil enthousiaste auprès de ceux qui cherchent à comprendre comment une épidémie gérable a pu devenir une crise planétaire dans laquelle désinformation, corruption et coercition ont joué des rôles déterminants. Dès les premières semaines de cette crise sans précédent, les analyses de Jean-Dominique Michel ont permis à un public nombreux de garder le cap du bon sens et de la raison malgré la propagande déferlante et une censure sans précédent.

 

 

Communiqué du 29 février 2024

Tucker Carlson, combien de personnes sont-elles mortes à cause de l’injection COVID-19 ? Les vaccins provoquent-ils réellement l’autisme ?

L’interview du vaccin – Steve Kirsch a examiné les données. TC Uncensored. 23.02.2024.

 

 

Communiqué du 22 février 2024

Le Prof. Joseph Tritto, urologue, andrologue, Président exécutif de l’Académie Mondiale de Technologies Biomédicales (World Academy of Biomedical Technologies (WABT)), fondée à Paris le 21 février 1997 sous l’égide de l’UNESCO, expert en nanotechnologies, a été Professeur en micro et nanotechnologie à la Aston University à Birmingham, puis à la Brunel University à Londres, et il a eu la chaire de nanomédecine à l’Amity University à New Dehli, il témoigne ici de ce qui s’est passé avec le C-19 selon lui, qui me semble corroborer d’autres informations données il y a quelques temps, lors d’autres communiqués plus anciens (voir plus bas ci-dessous) :

Trump / Poutine / Macron / TOUS COUPABLE .. Enfin la Vérité !!

 

 

Communiqué du 20 février 2024

Interview par Tucker Carlson de Mike Benz, directeur exécutif de la Foundation For Freedom Online est à voir pour comprendre une grande partie de ce qui se passe et de ce qui s’est passé pendant les années C-19, guerre ukrainienne, le changement climatique, depuis 2020 :

LE CYBER COUP D’ÉTAT CONTRE LES PEUPLES OCCIDENTAUX

 

Communiqué du 10 février 2024

L’anthropologue de la santé Jean-Dominique Michel qui vient de publier son 2ème livre sur la période C-19 Autopsie d’un désastre – Mensonges et corruption autour du Covid” (actuellement en rupture de stock malheureusement) est interrogé à ce sujet par Eric Morillot de “Les Incorrectibles”.

“Dans cet épisode, Eric Morillot et Jean-Dominique Michel discutent de la controverse autour de l’hydroxychloroquine, la corruption dans le domaine de la santé et la gestion de la crise du Covid-19 par les autorités sanitaires” :

Les “Merdias de Grand Chemin” s’y sont tous mis pour l’abattre ? et une interview de Jean-Dominique Michel, toujours à propos de son livre, par le statisticien Pierre Chaillot, auteur du livre “Covid 19, ce que révèlent les chiffres officiels” (janvier 1023) que je vous recommande :

La “plandémie” du COVID-19 confirme l’orientation “Économie de la maladie” de BigPharma ?

 

 

Communiqué du 9 février 2024

J’avoue que ce qui suit ci-dessous peut paraître surréaliste, et ne laisse pas de m’interroger, cependant d’autres informations en ma possession me font y accorder beaucoup de crédit, raison de cette transmission…

 

Communiqué de Pascal Najadi (Pascal Najadi, ancien banquier d’affaire, fils du co-fondateur du WEF Hussain Najadi, et producteur du film suisse ayant eu la plus grande audience dans le monde “Grounding”, sur la faillite de Swissair) qui semble être en contact avec les services de la force spaciale US et au courant d’une opération militaire en cours ou proche de se déclancher dans le monde entier, en lien avec les actions particulières d’organismes tels que le WEF, l’OMS et nos gouvernements durant la période récente (C-19) qu’il est le premier à qualifier de “démocide”…

 

Et communiqué de l’association “Profession gendarme”

Pour information, tiré des status de l’association :

Article 2 – objet
Cette association a pour objet l’expression, l’information et la défense des droits et intérêts matériels et moraux des personnels militaires de la gendarmerie et de leurs familles ainsi que l’information des citoyens sur les conditions d’exercice de leur statut en vue de renforcer la compréhension et les liens entre les citoyens et les agents de la force publique pour l’intérêt de tous, conformément aux principes posés par la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.
A ce titre, elle met à la disposition de ses membres et du public des forums en ligne et édite des publications électroniques ou autres.
Sa ligne éditoriale est indépendante et apolitique. Sa particularité est de permettre à chacun de ses membres de conduire une action ou de traiter d’un sujet entrant dans le cadre de l’objet fixé et de bénéficier à cet effet du soutien de tous les autres membres.

Article 2 bis
L’association a également pour objet :
– d’apporter un soutien moral aux personnels militaires de la gendarmerie et leurs familles
– de conclure des conventions collectives et des accords portant sur les conditions de travail, de protection et de garanties sociales de ses membres
– de resserrer les liens de solidarité et d’unir en un seul bloc tous les personnels militaires de la gendarmerie pour développer entre eux l’idée de la démocratie, tant sur le plan du travail que sur le plan national et de lutter contre toutes formes d’exploitations privées ou d’Etat.)

Comme vous pourrez le voir, ces communiqués de Pascal Najadi, sont aussi repris par le Général Mike Flynn, ancien directeur des services de renseignements de l’armée US sous Obama, et proche du Président Donald J Trump.

 

 

Communiqués du 6 février 2024 :

 

______________

 

Dre Alexandra Henrion-Caude :

Quatre-mains avec mon collègue & ami le Dr #KlausSteger. En 2 pages, pourquoi la technologie ARNm ne doit plus jamais être utilisée❗️

🔴Ce n’était pas un vaccin
🔵Ce n’était pas de l’ARN messager
🟡Il a circulé dans vos organes les➕précieux
🟢Vous avez été trompé sur la marchandise depuis le début
🟣
Et il peut intégrer votre génome

Bref, #GAMEOVER et de quoi écrire, la tribune #OnNousAMenti #WeWereLiedTo #WirWurdenAngelogen.

A vous de jouer, chers Médecins qui me lisez !

Nous comptons sur vous pour que demain ne ressemble pas à hier ni aujourd’hui.

 

GAME OVER pour la technologie ARNm (1) et (2)

 

 

Communiqué du 3 février 2024 :

CSI N°133 le 01/02/24 : E.Darles – Les effets du vaccin Covid-19 sur la grossesse 

Emmanuelle Darles – Enseignante chercheuse, “Les effets du vaccin Covid-19 sur la grossesse” – Reprise au Conseil Scientifique Indépendant de l’intervention qu’elle a réalisé lors de l’ICS4 (International Covid Summit) le 18/11/2023 au parlement à Bucarest en Roumanie.

Discutant : Éric Ménat – Médecin généraliste

 

 

Communiqué du 1er février 2024 :

Des études coréennes révèlent des informations importantes qu’il est intéressant de connaître.

 

 

Communiqué du 28 janvier 2024 :

Pour avoir des informations sourcées concernant la période post-C-19, je vous recommande le dernier Conseil Scientifique Indépendant (CSI) qui reçoit Viviane Cuendet, patiente experte et citoyenne engagée Suisse qui a fait ses propres recherches de manière approfondie dans les bases de données à disposition de tout un chacun :

CSI N°132 le 25/01/24 : V.Cuendet – A la recherche des données post-COVID fiables en Suisse.

 

 

Communiqué du 26 janvier 2024 :

Ci-dessous un lien vers une émission dans laquelle des scientifiques jusque-là reconnus dans des domaines importants en termes de “vaccination” C-19 font le point sur la question. Les deux professeurs apportent des connaissances et un questionnement sur les technologies ARNm dont ils sont experts reconnus, le médecin généraliste évoque la question des victimes de la “vaccination” C-19. Ce qui m’apparaît le plus étonnant, particulièrement concernant le Prof. Bernard Massie, est le fait qu’il a été suspendu par son Université au nom du consensus scientifique pour son questionnement sur ces questions, ce qui est parfaitement anti-scientifique. La science, telle que je la comprends personnellement, ne se développe pas en dehors d’un questionnement des théories ou consensus communément admis.

Ainsi, si Albert Einstein n’avait pas questionné le modèle  consensuel admis au début du siècle passé, nous en serions encore au modèle de compréhension de la gravitation d’Isaac Newton qui est extrêmement limité sur le plan explicatif des forces gravitationnelles…

En quoi ces attaques au questionnement légitime du consensus scientifique actuel de la part d’un professeur, qui plus est reconnu dans son domaine, est-il différent du procès intenté à Galilée à propos de sa remise en question du modèle astronomique consensuel de l’époque ?!

Le politique, pas plus que la religion, n’a à se mêler de sciences, sauf à en sortir et à en paralyser complètement le fonctionnement. Dès lors qu’il le fait, relativement rapidement, paradoxalement, il ne peut plus se recommander de la science qu’il a perverti par son action inconsidérée… 

Voici le texte introductif de l’émission :

“L’information fournie aux québécois concernant la vaccination à ARNm était soit mal adaptée aux connaissances actuelles, soit trompeuse dans certains aspects et en général très peu disponible. Or, la déontologie médicale impose d’offrir à la population une information juste, complète et adéquate concernant tout produit ou toute intervention à caractère médical.

Pour en parler de manière libre et sans conflits d’intérêts des injections ARNm contre Covid 19, l’échange dont le lien se trouve ci-dessous, donnera la parole à un médecin et deux scientifiques :

Dr René Lavigueur, MD

Médecin de famille pratiquant à Ste-Anne -des-Monts, en Gaspésie, spécialisé dans le maintien à domicile. Il a fondé le Centre de pédiatrie sociale de Cap Chat. Il a un intérêt marqué pour les victimes de la vaccination de même que pour tout ce qui touche la philanthropie dirigée au bénéfice des enfants.

Prof. Bernard Massie, PhD

Diplômé en microbiologie et immunologie de l’Université de Montréal, il a effectué un postdoctorat à l’Université McGill pour étudier les virus tumoraux à ADN. Il a travaillé au Conseil national de recherches du Canada (CNRC) de 1985 à 2019 en tant que chercheur en biotechnologie. Il a consacré une partie importante de sa carrière au développement de bioprocédés intégrés pour la production industrielle d’anticorps thérapeutiques et de vaccins adénoviraux. Il a également été professeur associé au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université de Montréal de 1998 à 2019. Il est actuellement consultant indépendant en biotechnologie. Tout récemment, il a été commissaire sur la Commission d’Enquête Nationale Citoyenne sur la gestion de la Covid19 qui a eu lieu dans 8 villes du Canada.

Prof. Patrick Provost, PhD

Biochimiste de formation, Patrick Provost est professeur à l’Université Laval et chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec depuis plus de 20 ans. Ses travaux de recherche, primés « Découvertes de l’année » trois fois depuis le début de sa carrière, portent sur l’ARN et les nanoparticules lipidiques, qui sont les deux principaux composants des vaccins ARNm Covid-19.

Il a été suspendu 6 mois sans salaire par l’Université Laval pour avoir lancé l’alerte et critiqué publiquement la vaccination massive des enfants pour la Covid-19 en raison d’une évaluation risque-bénéfice défavorable. Il lutte actuellement pour la liberté universitaire et la protection du public (écoutez son entrevue au micro de Richard Martineau via QUB radio).

Animation : André Fortier”

Lien vers l’émission : https://rumble.com/v46fl4x-tout-ce-que-lon-ne-vous-dit-pas-sur-les-vaccins-covid-19.html

 

TÉMOIGNAGE DU PROFESSEUR PATRICK PROVOST, PhD

APPEL IMPORTANT LANCÉ AU COLLÈGE DES MÉDECINS DU QUÉBEC

 

 

 

Communiqué du 31 décembre 2023 :

Une traduction de la conférence de Robert Malone “Guerre de Cinquième Génération & Psyops que je vous recommande de regarder pour avoir une meilleure compréhension de ce qui se passe sous nos yeux depuis des années, mais plus particulièrement depuis 3 ans…

 

 

Communiqué du 21 décembre 2023 :

Interview de Monsieur Pascal Najadi par Olivier Pahud de la chaine de réinformation AgoraTVNews :

DISCLOSURE: Suisse, Berne: – Démocide, Haute Trahison et la Justice Militaire Américaine

 

 

Communiqué du 29 novembre 2023 :

 

 

Communiqué du 26 novembre 2023 :

Le scandale des injections arrive…

Conférence de presse du 21 novembre 2023 au Parlement européen dans son intégralité.

0’00 – Présentation des intervenants

1’11 – Marcel de Graaf (député européen)

5’45 – Joachim Kuhs (député européen)

10’48 – Willem Engel (scientifique)

16’15 – Vibeke Manniche (médecin)

20’18 – Max Schmeling (statisticien)

23’37 – Synthèse & questions/réponses. 

 

 

Communiqué du 18 novembre 2023 :

“Who is WHO ?” – “Qu’est-ce que l’OMS ?

Quel est son avenir si nous (pour être plus exact : nos représentants élus) ne n’y opposons pas en mai 2024 ?

 

 

Communiqué du 13 novembre 2023 :

Pascal Najadi, fils du co-fondateur du WEF Hussain Najadi, et Astrid Stuckelbeger exposent dans ce court métrage les gros joueurs mondialistes installés à Genève en Suisse, comme l’OMS, le WEF, Gavi, Big Pharma, Big Tech et Bill Gates.

Ils demandent le retrait de leur immunité par les autorités Suisses et appellent à leur arrestation immédiate pour ce qu’ils appellent un “démocide”…

Le documentaire ci-dessous (avec sous-titrage en français) aurait eu plus de 500 millions de vues après 17 jours de diffusion dans le monde :

Cutting off the Head of the Snake.” – “Couper la Tête du Serpent.  

 

 

Communiqué du 2 novembre 2023 :

Qu’avons-nous vécu comme médecins suisses-romands ces 3 dernières années ? Quelques médecins suisses partagent leurs expériences :
Nos médecins sont-ils encore libres ? Un docu les fait parler

 

 

Communiqué du 25 octobre 2023 :

Au moment où le service du médecin cantonal de Genève écrit aux 65 ans et plus pour leur recommander de se faire vacciner contre la grippe saisonnière et la Covid-19 (sur quelle base scientifique reconnue, je l’ignore), il est intéressant de se plonger sur les remontées de la pharmacovigilance de nos voisins français, pour constater qu’en 2021 le nombre d’effets indésirables déclarés (134’514 sur 169’336, soit 79,4%), particulièrement ceux considérés comme graves (31’891 sur 50’545, soit 63,1%) était majoritaire pour le groupe des personnes vaccinées contre la Covid-19.

A noter que comparer aux années précédentes, les nombre de déclaration  a plus que doublé (2018-2019), voir triplé en comparaison de 2020. 

En 2021, on note heureusement un infléchissement vers le bas, avec toutefois encore des chiffres nettement plus hauts que l’année la plus haute 2018, et les effets secondaires graves ne sont plus majoritairement imputables aux personnes vaccinées (16888 sur 42339, soit 39,9%), les effets secondaires totaux le demeurant toutefois (55’392 sur 102’221, soit 54,2%).

On notera aussi l’impressionnante montée des effets indésirables signalés directement par les patients qui passent de moins de 10’000 en 2019 et 2020, et environ 20’000 en 2018 à près de 65’000 en 2021, soit une augmentation d’un facteur plus de 3 par rapport à 2018  et de 10 pour 2021 comparé à 2020  !

En 2022, ces chiffres demeurent conséquent avec un facteur 6,5 en comparaison avec 2020 et 2,1 par rapport à 2018…

Que s’agit-il d’en penser ?!?

(Sources : Les déclarations de pharmacovigilance de 2022 sont majoritairement liées aux effets indésirables des vaccins Covid, France Soir, publié le 25 octobre 2023 – 17:30)

 

 

Communiqué du 17 octobre 2023 :

Lors de sa conférence d’introduction à la session consacrée à l’Organisation mondiale de la santé et à la réponse aux pandémies du Parlement Européen du 13 septembre 2023, le Dr David Martin fait des révélations fracassantes concernant à la fois l’origine du virus du SARS-CoV-2, et aussi le développement des produits à base d’une nouvelle technologie à ARNm utilisés en tant que “vaccins”, avec par exemple le fait que des brevets les concernant auraient été déposés depuis environ une dizaine d’années déjà…

Selon ses dires, les premiers développements de modifications génétiques de virus corona auraient leur origine en 1966 déjà.

Conférence d’introduction du Dr David Martin devant le Parlement Européen – (introduction du Dr Louis Fouché)

 

Texte de la conférence due Dr David Martin en français

 

 

Communiqué du 22 septembre 2023 :

Le Dr Peter McCullough, médecin interniste, cardiologue et épidémiologue au curriculum vitae impressionnant, a prononcé un discours devant le Parlement de l’Union européenne le 13 septembre 2023, lors d’une session consacrée à l’Organisation mondiale de la santé et à la réponse aux pandémies.

Quatre avocats et cinq scientifiques ont fait des présentations. Selon lui, le complexe politico-pharmaceutique a infligé une terreur mondiale par le biais de trois faux récits (voir plus loin ci-dessous).

 

D’abord les conclusions du Dr McCullough :

Que personne n’accepte plus aucune injection de vaccins C-19.

Si quelqu’un a été vacciné contre la C-19 et ne souffre à ce stade d’aucune séquelles, il n’y a plus d’inquiétude à avoir.

Tous les vaccins C-19 et tous les boosters ne sont pas sûrs pour un usage sur l’être humain.

Il recommande le retrait de l’Union Européenne, des USA et finalement de tous les pays, de l’OMS, organisation qui n’offre plus les garanties suffisantes en termes de conseils en matière de santé.

 

Le discours de M. McCulllough s’articulait autour de trois grands concepts :

1) L’infection par le SRAS-CoV-2 ne peut être traitée par les médecin de base (généralistes, internistes). Elle ne peut être et ne sera pas traitée précocement. Les seules réponses de santé publique consistent à prendre des distances sociales, à s’enfermer à domicile, à se masquer, et par la suite à prendre des vaccins génétiques tous les six mois sans qu’aucune fin à ce processus ne soit prévue.

2) Les vaccins COVID-19 sont sûrs et efficaces, et aucune question n’est autorisée dans les universités, les médias grand public ou parmi les pairs.

3) Le bilan humain massif des effets secondaires, handicaps et décès liés à la protéine Spike est dû à l’infection par le coronavirus, et non à l’accumulation d’ARNm synthétique codant pour la production cellulaire et la circulation de la même protéine Spike à longue durée de vie.

Témoignage du Dr Peter McCullough au Parlement Européen

 

Déclaration de l’AFP à propos des propos tenu par le Dr McCullough de la même teneur à l’IHU Méditerranée, telles que publiée le 21 juillet 2021.

Comment expliquer que le Dr McCullough peut-il continuer à tenir le même discours de prévention plus de 2 ans plus tard, sans tenir aucun compte des arguments soulevés par l’AFP ?!?

 

Retour ⇑